Archives du octobre 2013

En immersion à Hô-Chi-Minh Ville

jeudi 31 octobre 2013

Bonjour,

Comment allez-vous ?

Pour moi, le temps passe très vite : entre mon travail et la découverte de mon nouveau pays d’accueil, je ne m’ennuie pas !

Tout d’abord, j’ai dû me familiariser avec le climat. Je suis arrivée au Vietnam juste à la fin de la période de la mousson. Celle-ci débute en mai et se caractérise par de très fortes pluies quotidiennes et des températures moyennes de 28 degrés. Nous entrons maintenant dans la saison dite « sèche » : il fait aussi chaud mais sans l’humidité, c’est plus agréable pour se promener.

Je poursuis donc mes visites et j’en profite pour découvrir les lieux et monuments emblématiques de la ville à voir absolument.

En connaissez-vous quelques-uns, même si ce n’est que de nom ?

Si c’est le cas, je vous propose un petit jeu : dites-moi lequel vous intéresse le plus et dans un de mes prochains posts je devrai l’avoir visité pour vous et vous en faire un compte-rendu. Si j’ai plusieurs propositions différentes, je choisirai celui qui aura été cité plusieurs fois.

Alors, vous êtes prêt à me lancer ce défi ? Je compte sur vous !

À bientôt

Me voici à Hô Chi Minh Ville !

mardi 22 octobre 2013

À mon arrivée, je me suis installée sans perdre de temps dans mon nouveau logement et j’ai commencé mon nouveau travail : j’aide les étudiants étrangers dans leurs démarches administratives, je leur donne les informations nécessaires pour se loger, se déplacer sur le campus universitaire et dans la ville, je leur communique l’emploi du temps des cours qu’ils ont choisis… J’ai dû beaucoup me documenter avant, mais c’est très intéressant !

Les habitants sont très gentils, accueillants et très heureux de me faire découvrir leur ville, leur coutume, leur cuisine… Mes collègues de travail et mon ami jouent les guides touristiques pour moi et me font partager le quotidien des « saïgonnais » (de l’ancien nom de la ville, Saïgon). Ainsi, après le travail nous sortons nous mêler aux habitants pour partager un plat typiquement vietnamien et boire une boisson locale.

Pour en savoir plus sur cette ville, je vous laisse jeter un coup d’œil ici :

http://www.linternaute.com/voyage/vietnam/ho-chi-minh-ville-et-le-mekong/

Et vous, êtes-vous déjà partis faire vos études dans un autre pays ? Qu’avez-vous ressenti à votre arrivée ? Quel bilan avez-vous tiré de cette expérience ?

Je dois vous laisser mais je vous donne de mes nouvelles très vite !

Aurélie

Des Antilles… à l’Asie !

mardi 1 octobre 2013

Bonjour à tous !

J’arrive au terme de mon voyage dans les DOM-TOM. Au revoir soleil, chaleur et musique créole. Je m’envole cette fois pour une toute nouvelle destination qui m’est complètement étrangère : le Viêtnam !

J’ai un ami qui travaille là-bas depuis quelques années en tant que professeur de français dans une université. Un poste d’accueil des étudiants étrangers vient de s’y libérer : connaissant mon goût pour les voyages, il a pensé à moi. J’ai accepté sans hésitation !

Je m’envole donc pour le sud du Viêtnam, à Hô-Chi-Minh, ville principale de la région du Cochinchine. Cette région a été colonisée par les Français au milieu du XIXe siècle, et est restée sous domination française jusqu’à la défaite de Diên Biên Phu en 1954. Il reste aujourd’hui quelques traces de cette période dans l’architecture, l’urbanisme des villes ou encore dans la langue vietnamienne. Par exemple, certains mots tiennent leurs racines de mots français comme cà rôt, pour « carotte » ou cà phê pour « café ». Si l’apprentissage du français était obligatoire pendant toute cette époque coloniale, il ne l’est plus aujourd’hui. Le français reste cependant la 2e langue étrangère étudiée.

Si vous voulez en savoir plus sur ce pays et sa géographie, vous pouvez cliquer sur ce lien :

http://www.quandpartir.com/meteo/vietnam-idpaysglobal-99.html

Mais peut-être connaissez-vous déjà le Viêtnam : si c’est le cas, n’hésitez pas à me donner quelques conseils, me dire ce que vous en pensez en laissant un commentaire sur mon blog !

On se retrouve très vite pour partager ensemble ce nouveau périple.

À bientôt,

Aurélie