Archives de la catégorie « Vietnam »

À bicyclette…

lundi 26 mai 2014

Me revoici !

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’une initiative très sympa que j’ai découverte il y a peu…

Exit le traditionnel vélo en fer, tant utilisé au Vietnam. Les touristes peuvent désormais visiter le pays à vélo… en bambou !

Dans la ville de Hôi An, Monsieur Vo Tân Muoi est connu de tous : ce paysan de 72 ans fabrique des objets en noix de coco et en bambou, entre autres, des vélos !

Choisir les bambous appropriés, les faire sécher… Le processus de fabrication dure environ un mois.

Les vélos de Vo Tân Muoi sont vendus dans tout le pays et à l’étranger. Il devrait d’ailleurs bientôt conclure un contrat avec un partenaire hollandais !

Une invention écologique qui connaît un véritable succès ! J’adore !

À très vite !

Aurélie

PS : Je vous passe un lien pour que vous puissiez en savoir un peu plus sur cette découverte insolite : http://lecourrier.vn/lecourrier/fr-fr/details/31/insolite/81928/des-velos-originaux-qui-sexportent-a-linternational.aspx

Ma route de la soie…

lundi 12 mai 2014

Salut à tous !

Comment allez-vous ?

Ici, pas de nouveautés !

Après avoir voyagé du Nord au Sud et d’Ouest en Est, j’ai passé quelques week-ends tranquilles à Hô-Chi-Minh. Au programme : promenades avec les copains, lecture, expositions et visite du marché aux tissus de la ville.

Soie, dentelle, velours, coton… Bleu, orange, violet, vert… À fleurs, à rayures… On a envie de tout toucher ! Mais attention, il est difficile de prendre un tissu dans une pile sans la faire tomber. Il y en a partout !

Les stands proposent globalement tous les mêmes modèles. Il faut garder l’œil ouvert pour trouver la perle rare !

Une fois le tissu trouvé, vous pouvez en faire ce que vous voulez : robe, chemise, cravate, costume et bien sûr áo dái, la tunique traditionnelle portée par les Vietnamiennes.

Remarquez, le marché aux tissus de Hô-Chi.-Minh n’est pas le plus important : c’est celui de Van Phuc  (à Hanoi) qui est le plus connu pour la soie. Il a plus de mille ans ! Ce commerce fait vivre une grande partie du village, d’autant plus que la soie s’exporte maintenant aussi à l’étranger.

Vous imaginez bien que j’ai craqué sur plusieurs tissus… Reste maintenant à décider ce que je vais en faire…

Ah ! J’oubliais ! Un conseil pour vérifier que la soie est pure : faites brûler un petit fil de tissu. S’il se dégage un odeur de cheveu brûlé, c’est qu’il s’agit de soie véritable.

À plus !

Aurélie

Le carnaval d’Ha Long 2014

lundi 21 avril 2014

Cette année, le carnaval d’Ha Long aura lieu le 30 avril, et je compte bien y assister ! C’est sa huitième édition.

L’objectif est d’attirer les  touristes (vietnamiens et étrangers) mais aussi d’honorer ce patrimoine mondial qu’est la baie d’Ha Long (au nord du pays), l’une des sept nouvelles merveilles naturelles du monde !

Cette année, le carnaval a pour thème « Convergence et rayonnement ». Au programme, une cérémonie d’ouverture, des défilés de rues, un feu d’artifice… Le point d’orgue sera la participation d’un groupe de 4 000 figurants de troupes artistiques venant de République de Corée, de Chine et du Laos.

J’en profiterai bien sûr pour découvrir la baie d’Ha Long. J’en ai tellement entendu parler…

À bientôt !

Aurélie

Fête de la pagode des Parfums

lundi 7 avril 2014

La fête de la pagode des Parfums a lieu dans le nord du pays. Elle se déroule depuis le 6e jour du 1er mois lunaire jusqu’à la fin du 3e mois lunaire, c’est-à-dire du 5 février au 13 avril, selon notre calendrier. Il s’agit de la fête la plus longue de cette région ! J’ai demandé à une amie vietnamienne de m’en dire plus…

La pagode des Parfums est située à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest d’Hanoi, à Huong Son, une terre mystérieuse… C’est l’un des paysages les plus connus du Vietnam. Il a d’ailleurs inspiré de nombreuses œuvres littéraires et poétiques.

Le paysage ressemble à celui de la baie d’Ha Long, la seule différence étant que la rivière remplace la mer.  L’ensemble des vestiges de Huong Son s’étend sur un relief montagneux de plus de 3 kilomètres de longueur.

Les pèlerins vont en bateau d’un site à l’autre : la pagode des Parfums bien sûr, mais aussi la grotte de l’Empreinte parfumée, la pagode Thiên Trù (Chemin du Ciel) ou celle de Giai Oan (Purgatoire) devant laquelle passe le « ruisseau de la disculpation », où Bouddha se serait arrêté pour oublier les soucis de la vie terrestre. L’eau de ce ruisseau rendrait l’âme sereine, d’après la légende.

On peut aussi assister aux danses des dragons, aux cérémonies religieuses et aux séances de prière. Mais, pour les Vietnamiens, c’est surtout l’occasion d’oublier les tracas du quotidien.

Je pense que je vais y aller ! Cela va me faire le plus grand bien de prendre l’air et… de faire un peu de sport !

Bisous !

Aurélie