Archives de la catégorie « Guadeloupe »

Place à la musique !

mardi 12 mars 2013

Bonjour !

Alors, ça y est, vous savez parler créole ? Aujourd’hui, je ne vais pas vous refaire un cours de langue. Êtes-vous prêts pour un petit voyage musical ? J’espère bien car j’ai plein de choses à vous raconter à ce sujet !

En effet, tout comme la danse et le carnaval, la musique tient ici une place très importante. Les mélodies que l’on entend sont un mélange de rythmes et de sons qui viennent de différents pays, avec une forte présence des percussions. Vous connaissez tous le tambour, les cymbales ou encore le xylophone ? Eh bien ici, il existe encore bien davantage de percussions : le djembé, les maracas, le vibraphone, le berimbao, le tam-tam…

Bien sûr, je n’ai pas pu résister à l’envie d’apprendre à jouer de ces instruments. J’ai rencontré des musiciens très sympas, très contents de me donner des leçons de percussions. Et avec un peu d’entraînement, je trouve que  je m’en sors plutôt bien !

Le genre musical principal ici s’appelle le zouk. Né dans les années 1980, c’était plutôt une musique populaire de la campagne. Mais des groupes ont su l’exporter et faire danser le monde entier sur ses rythmes.

Si vous voulez entendre quelques morceaux, suivez ces liens :

http://festivalduzouk.org/guadeloupe/2012/

http://tunein.com/radio/Zouk-Radio-946-s50013/

Le zouk est arrivé en métropole à la fin des années 1980, grâce au groupe Zouk Machine qui a connu un énorme succès.

Je suis sûre que vous aussi en entendant ces airs vous ne pourrez pas vous empêcher de danser !

http://www.youtube.com/watch?v=-QCSS-Yz4uE

À bientôt pour la suite de mes aventures!

 

À la découverte de la culture locale

mardi 26 février 2013

Après un début de séjour au rythme du carnaval, je poursuis ma découverte de la Guadeloupe d’une manière un peu plus reposante. La ville de Pointe-à-Pitre semble s’être endormie… Tout est calme : les costumes sont rangés, les instruments se font plus discrets… J’adore la musique que j’entends depuis mon arrivée ! Il faut absolument que je rencontre ces musiciens pour qu’ils me parlent de leur musique, et puis j’aimerais essayer la percussion et apprendre quelques rythmes… C’est passionnant  de découvrir une culture musicale ! J’espère pouvoir moi aussi leur faire aimer la musique que je compose.

Mais après plus d’un mois de fête, les artistes ont besoin de se reposer un peu. Alors j’en ai profité pour faire plus ample connaissance avec les gens d’ici.

Je me suis baladée dans les rues, dans les commerces, je me suis installée aux terrasses des cafés pour discuter avec les habitants. La Guadeloupe est un département français, et la langue officielle est le français. Mais savez-vous qu’il existe aussi un dialecte local qui s’appelle le créole guadeloupéen ? C’est une langue ancienne, née vers le XVIIe siècle, suite aux diverses colonisations qu’a connues l’île. Ainsi, cette langue est un mélange de français, d’anglais, d’espagnol et même de langues africaines. Elle est utilisée aujourd’hui surtout par les personnes âgées, entre amis ou en famille.

J’ai appris quelques mots de la vie courante. Vous êtes prêts pour un petit cours de créole ?

Bonjour : bonjou

Comment ça va ? : Sa ou fé ?

S’il vous plaît : Tanpri-souplè

Merci : Mési

Au revoir : Ovwa

Pour la prononciation, ce n’est pas toujours évident !

Si vous voulez en savoir un peu plus, suivez ces deux liens :

http://www.aux-antilles.fr/guadeloupe/infos-pratiques/lexique-creole.htm

http://guadeloupetraditions.free.fr/creole.htm

Je me suis aussi beaucoup promenée sur les marchés, j’ai découvert beaucoup de fruits et de légumes exotiques que je ne connaissais pas.

Je vous parlerai de ces produits locaux dans mon prochain article, je vous laisse d’abord apprendre le créole !

À très vite !

Aurélie

Premières impressions en direct de la Guadeloupe !

mercredi 13 février 2013

Voilà bientôt 2 semaines que je suis arrivée en Guadeloupe. Ça passe très vite, et je n’ai pas encore eu le temps de vous raconter ce que j’ai fait.

J’ai quitté la France au départ de Paris, sous un ciel très gris, des températures très froides et même un peu de neige. Et après 8 h de vol, c’est un grand soleil et 28 degrés qui m’ont accueillie à Point-à-Pitre ! Quel changement ! En quelques minutes j’ai enlevé mon pull et mes chaussettes, j’ai mis mes sandales, mes lunettes de soleil et mon chapeau : c’était vraiment très agréable ! Par contre, ici il y a 5 h de plus qu’en France donc il m’a fallu quelques jours pour m’habituer au décalage horaire.

Pointe-à-Pitre est la capitale de Grande-Terre et c’est là que j’ai posé mes valises. J’ai trouvé une auberge de jeunesse très sympathique. Il y a plein de jeunes, comme moi, qui viennent découvrir cette île et son fameux carnaval ! Il y a des Français mais aussi des Anglais, des Allemands, des Italiens, des Américains, des Mexicains… J’ai fait la connaissance de plusieurs personnes, nous parlons de nos pays, c’est très enrichissant !

Évidemment, dès mon arrivée, je suis tout de suite partie à la recherche des festivités du carnaval. J’ai assisté à plusieurs concerts, plusieurs défilés mais aussi à trois événements majeurs :

– La nuit du carnaval, qui, comme son nom l’indique, est une grande parade nocturne.

– Le grand défilé de Point-à-Pitre.

– Et le défilé nocturne de Saint-François (une ville qui se trouve aussi sur Grande-Terre).

Vous pouvez aller faire un tour sur les liens suivants pour voir quelques images de ces grandes fêtes :

http://www.antilles-info-tourisme.com/guadeloupe/carnaval.htm

http://guadeloupe.coconews.com/agenda-guadeloupe/carnaval/carnaval-2013-en-guadeloupe.html

http://www.maguadeloupe.ca/culture/carnaval-2013/

L’ambiance qui y régnait était exceptionnelle : les gens dansaient et chantaient aux sons des instruments de musique à percussions. J’ai moi-même beaucoup dansé : cette musique est très entraînante, on ne peut pas y résister !

Et vous, avez-vous déjà participé à ce type de fêtes ? Comment est célébré le carnaval dans votre pays ?

À bientôt.